Belles traditions culturelles de l’ancienne capitale - Éminence du Festival de Hue 2018

Considéré comme le programme éminent du Festival de Hué 2018, Belles traditions culturelles de l’ancienne capitale sera un spectacle de performance des variétés mis en scène et réalisé par le Centre de Conservation des Monuments de Hué (CCM Hué). C’est un programme combiné de plusieurs éléments : chant, danse, interprétation, saynète, récitation, musique, effets sonores, effets d’affichage LED, effets lumineux, fumigène coloré, feu d’artifice et d’autres composant de la scénographie, etc…

Une épopée héroïque du Vietnam au XIXe siècle sera essentiellement narrée en langage de l’art royal et folklorique de Hué en vue d’accentuer ces thématiques : construction de la capitale, exécution de la souveraineté du pays, unification de l’intégration territoriale et vie sereine avec des valeurs créées par une nation civilisée, indépendante le long de ses séquences historiques.
 
De belles traditions culturelles de l’ancienne capitale se relatera en assemblant des événements historiques pour mettre en valeur les 5 patrimoines culturels reconnus mondialement comme Ensemble de monuments de Hué, Musique de Cour (nha nhac), Gravures xylographiques ((môc ban) et documents administratifs (châu ban) de la dynastie des Nguyen et littérature gravée sur l'architecture royale de Hué. Durant 80 minutes, le scénario sera séquencé en 3 chapitres, chacun comprendra plusieurs scènes alternatives correspondant à 12 actes caractérisés par des thèmes et contenus concrets.
 

En 1802, l’empereur Gia Long choisit Phu Xuan pour installer la capitale, fonda la dynastie des Nguyen. En 1804, il nomma Vietnam comme nom du pays. Le Vietnam commença donc l’ère de construction et de développement du pays vers une nouvelle envergure.

Chapitre 1: Unification de la nation relatant l’œuvre d’unifier le pays, d’étendre les territoires de la dynastie et du peuple vietnamien sous l’époque féodale des Nguyen.
 
Avec le relèvement et le développement du pays, la reconstruction de la capitale de Phu Xuan fut en grande considération. De bon nombre de monuments furent successivement bâtis et consolidés sous différents règnes des Nguyen au service de l’appareil administratif de la Cour ainsi que la vie de la famille royale.
 
Plusieurs édits de la Cour ordonnèrent la Marine et l’unité naval de Hoang Sa (Paracels) de faire des sondes et des mesures des voies navigables dans les eaux de Paracels, d’établir la souveraineté insulaire. Le bruit des vagues resonnant d’antan depuis les îles et du grand large rappelle les générations de tout temps sur la souveraineté sacrée de la patrie. De plus, le renfort du potentiel militaire et la relance des armements firent partie des préoccupations des empereurs. Les forces armées d’infanterie, marine, troupe à éléphants, troupe à chevaux, artillerie, mousquetaires furent entraînées, manœuvrées, perfectionnées … ce qui forma la défense contribuant à maintenir et protéger la belle nation…
 
L’ensemble de l’histoire se recitera via des actes d’Unification de la nation, Construction de la capitale, Souveraineté insulaire et maritime, Relance des armements.



Chapitre 2: Nation sereine et pacifique relatant le pays en situation de stabilisation politique et économique, s’ouvrant la scène pacifique du peuple via les actes Nouvelle vie pacifique, Bonne augure, Moisson abondante, Printemps réjouissant. La nation fut bien consolidée, le pays entra dans une nouvelle vie pacifique avec de nouvelles opportunités.
La légende racontait que, chaque fois où le phénix se perche sur le Parasol chinois ou Sterculier à feuilles de platane, il apporte la sérénité et la prospérité à la nation ; c’est l’harmonie du yin et du yang au sein de la création universelle. Le Vietnam se figure sur scène ses parcours depuis l’élargissement jusqu’à l’unification du pays offrant de la réjouissance, la prospérité et le bonheur à tout le peuple.
 
Chapitre 3 : Mille ans de belles traditions culturelles terminera le récit par les actes : Développement de l’éducation nationale, Joyaux perpétuels, Énergie divine convergente, Mille ans de traditions culturelles. Cela relatera le développement de l’éducation nationale, la formation des élites de la dynastie des Nguyen. De ce fait, des centaines de décisions importantes portant sur la relance de l’éducation (figurant dans les Châu ban – documents administratifs de la Cour des Nguyen) se virent exécuter. Des dizaines de milliers de xylographies furent œuvrées, gravées des inscriptions servant d’imprimer et de retoucher des imprimés, livres pour l’enseignement. Des concours de doctorat furent réouverts. Du point de vue historique, la quantité des livres imprimés sous les règnes des Nguyen fut beaucoup plus nombreuse que la totalité de ceux de toutes les époques précédentes. La nation fut réunie, le pays serein, la dynastie des Nguyen étendit sans arrêt et développa l’éducation nationale et la formation des élites. Cela contribua à conserver les connaissances, à les transférer vigoureusement et à former des ressources humaines poursuivant les belles traditions.   
 
Visant à revitaliser le potentiel moral, valoriser le peuple et le statut du pays, l’empereur Minh Mang signa l’édit ordonnant la fonte des 9 urnes dynastiques, symbolisant la prospérité, la pérennité et affirmant la légitimité de l’empereur.    
 
Contrées convergentes, l’ancienne capitale Thuan Hoa-Phu Xuan fut un véritable berceau donnant naissance aux chants sonnant dans l’espace et dans le temps, nourrissant une affection profonde pour l’histoire et pour la nature. La mélodie mystérieuse émotionnelle berce le monde humain. Avec le temps, toutes prospérité, vicissitude, grandeur ou décadence rentrèrent dans le passé mais retiennent toujours en ce monde ici-bas une tradition radieuse persistant des milliers d’années.     
 


Le caractère épique de la pièce s’interprète de façon globale et poétique par la structure des actes et chapitres. Leurs interprétations se relient par la technique d’apparition simultanée permettant de mettre en relief le thématique de patrimoine découvert et évolué le long de l’histoire. Ce programme sera en scène de l’esplanade de Can Chanh pour deux soirées de 28 avril et 30 avril 2018. Il sera certain que ceci deviendra une éminente intéressante et impression parmi des programmes artistiques au festival de Hué 2018./.    

Centre du Festival de Hué
 
Lettre d'information
---