Histoire du Festival de Hué

A l’issue des premiers résultats du Festival Franco - Vietnamien de 1992 organisé par la ville de Hué et l’association de CODEV, la province de Thua Thien Hué eut aussitôt l’idée d’un festival d’envergure plus importante, de plus grande qualité encore.

Cette initiative obtint l’accord de différents ministres et services centraux et surtout de l’ambassade de France au Viêt Nam. En octobre 1998, le gouvernement autorisa la province de Thua Thien Hué à coopérer avec l’ambassade de France au Viêt Nam afin d’organiser le Festival Hué 2000.

Par la suite, des équipes techniques franco - vietnamiennes travaillèrent activement ensemble pour préparer au Viêt Nam, le Festival Hué 2000, considéré comme un événement culturel d’envergure à la fois internationale et nationale. Le festival avait pour objectif de mobiliser la participation des groupes culturels représentatifs du Viêt Nam et de s’approcher de l’art contemporain de la France, d’élargir les échanges culturels en s’appuyant sur le développement du tourisme, et de profiter progressivement sur le professionnalisme du festival international pour construire Hué sur l’idée d’un festival aux caractères vietnamiens.

Thua Thien Hué possède un grand atout : la reconnaissance de son patrimoine culturel. On y reconnaît un patrimoine architectural original, un patrimoine artistique, des fêtes et cérémonies variées, de beaux paysages et un mode de vie particulier. En même temps, Hué dut surmonter de nombreuses difficultés : un premier festival de niveau international, de faibles ressources financières et humaines, l’éloignement des deux pôles importants du pays, une pénurie de spécialistes en culture, arts, tourisme et relations extérieures, le manque d’expérience dans l’organisation de festivals internationaux chez les autorités ainsi que chez  les responsables des services provinciaux. Surtout, les inondations catastrophiques à la fin de 1999 entraînèrent de graves dégâts à Thua Thien Hué.

La France, quant à elle, fut aussi ravagée par la tempête  de décembre  1999. Ainsi, Thua Thien Hué bénéficia du soutien des organismes centraux, des bailleurs de fonds et des artistes, journalistes, spectateurs locaux et nationaux, de la coordination des autres villes et provinces voisines. Hué profita donc de tous les efforts de différents services et institutions provinciaux et nationaux. Elle s’engagea dans une course de vitesse pour réussir à organiser le Festival Hué 2000 en temps et en heure.

 
Lettre d'information
---