Un défilé d'Ao Dai brillant de mille feux

Le rêve des artistes vietnamiens à l'étranger va se réaliser à Hué. Il n'est pas difficile aujourd'hui pour un visiteur de la ville de voir une ao dai traditionnel. Cependant, les centaines d'Ao Dai stylisés et glamour qui défileront au Festival de Hué 2006 la nuit dernière ont captivé public.

Les Ao Dai au style innovant et aux couleurs glamour étaient portés par de très beaux mannequins d'Hanoi, Ho Chi Minh City et de Hué, au bord de la Rivière des Parfums, sous la lumière pailletée d'un ciel éclairé de feux d'artifices.

LLe spectacle "Couleur du Temps" présentait les travaux de 10 célèbres stylistes vietnamiens. Les 300 tenues étaient inspirées par le charme de la Cité du Centre, ses paysages pittoresque, et ses images d'oiseaux, de plantes et de fleurs.

La collection comportait : la collection Phénix de Thu Giang, les motifs de palais royal de Anh Vu, la collection Dragon et Nuage de Xuan Thu, les motifs de porcelaine par Cong Khanh, et les designs des portes de la citadelle de Hue par Minh Hanh.

Ils ont tous fait preuve d'une grande innovation dans leur utilisation de la peinture, de la broderie et d'autres embellissements. Chaque collection était faite de la soie high-tech de Toan Thinh.

Accompagné par la musique de Trinh Cong Son, le spectacle a commencé fort, alors que les stylistes se sont assis en compagnie de 25 mannequins sur le même sampan flottant le long de la rivière pour accueillir les spectateurs.

Autour de chaque sampan naviguaient 10 petits bateaux, créant une scène tout à fait exceptionnelle. A terre, 50 modèles en ao dai traditionnel chevauchaient leur vélo le long du pont Trang Tien alors que le feu d'artifice était lancé par le pyrotechnicien français Pierre Alain Hubert.

Selon le styliste Minh Hanh, le directeur artistique du spectacle, le sampan le long de la Rivière des Parfums et près du vaporeux pont Trang Tien furent deux images typiques de la cité, particulièrement bien choisis en tant que "scène principale" pour l'évènement.

C'était la deuxième fois qu'un défilé de ao dai de cette envergure était lancé pendant le festival bi-annuel de Hué, mais ce qui faisait de cette représentation un évènement révolutionnaire était la scène très unique, et la combinaison entre tradition et modernité présentée par les collections.

A la fois designers de mode et artistes, les stylistes participants ont célébré hier le ao dai vietnamien en tant que tableau d'art.
 

 
---