Concert du groupe Bélo (Haïti) proposé par l'ambassade de France

Né en Haïti en 1979, BélO est un jeune auteur, compositeur, guitariste et interprète, lauréat de nombreux prix dont le prestigieux « Prix Découvertes RFI 2006 ». BélO sera cette année au Festival de Hué 2010 dans le cadre du programme culturel proposé par l'ambassade de France.

Bélo n’a pas attendu le tremblement de terre du 12 janvier 2010 pour s’engager : ambassadeur et collaborateur de nombreuses associations, il a toujours été très attaché à la cause des plus faibles, à l’éducation des enfants, au respect des femmes, à la solidarité sociale, à la protection de l’environnement, à la paix en Haïti et dans le monde. Le séisme qui a ravagé son pays donne plus de force à son engagement et à l’intensité des messages qu’il véhicule dans ses chansons.
 
Dès son enfance, Bélo démontre un talent incontestable pour la musique. Il fait ses débuts, à l’âge de onze ans, sur les planches de l’école classique, interprétant des chansons de ses idoles de l’époque (Buju Banton entre autres)  Constamment encouragé par ses amis et sa famille, il se produit dès que l’occasion se présente, ce qui lui donne aujourd’hui une véritable aisance scénique.
 
C’est en 1998 qu'il est remarqué pour ses prouesses vocales, et approché par le producteur Jean Marc Appolon et par des musiciens haïtiens reconnus. En 2005, il rentre en studio pour enregistrer son premier album, qui dès sa sortie, connaît un succès foudroyant en Haïti : « Jasmine » et « Lakou trankil » sont de véritables hits en Haïti où ils ont été classés au hit parade.
 
Son style musical baptisé « le ragganga » allie le reggae,  le ragga, le blues, le jazz et les « raras », rythmes traditionnels vaudous….  Il chante dans sa langue maternelle, le créole haïtien, riche et imagé.
 
BélO est un messager sensible qui, avec ses mélodies, a su toucher les publics en Haïti, en Amérique du Nord, en Afrique, en Europe et dernièrement au Brésil, dans le cadre de França.Br. Avec deux albums à son actif « Lakou Trankil »  (Soley Sounds -2005) et « Référence » (NatiProd -2008), BélO est actuellement en France en résidence pour quelques mois, dans le cadre du programme «Visas pour la création / Solidarité Haïti»  de Culturesfrance. Sa priorité est de se reconstruire professionnellement, pour participer à sa  manière à la reconstruction de son pays. Il prépare un nouvel album à paraître avant l’été 2010, dont une partie des recettes seront reversées à des projets de construction d’écoles.
 
Dans la chanson « Lakou trankil » (« La cour tranquille »), BélO  voit son pays comme  un village où tout le monde se connaît, a sa place et sait vivre ensemble. « Ti Moun Yo » (« Les enfants ») interpelle les dirigeants sur le sort des enfants délaissés, errants dans les rues. « Famm Kreyol » (« Femme créole ») rend hommage à ces femmes, mères abandonnées, qui se battent quotidiennement pour travailler, nourrir leurs enfants et leur offrir une éducation. C’est un message d’espoir et de solidarité dans « Ayiti levé !» (« Haïti debout !»).
 
Pour le Festival de Hué 2010, le groupe présentera les titres de leur nouvel album et ceux qui ont fait leur succès ; un spectacle musical plein de sens, où l'harmonie des sons prêche pour l'harmonie des hommes.

 
---