Les Confidences Sonores

Jean-Louis LE VALLEGANT, sonneur de sax et chef d’orchestre de cette forme multiple, s’entoure pour ce nouveau projet de trois jeunes musiciens au fort potentiel, et nous proposent à eux quatre une errance musicale dans la ville.

Pour le Festival de Hué 2008, Jean-Louis LE VALLEGANT et son équipe collectent l’ambiance sonore de la cité moderne, et la transpose dans le Palais d’An Dinh – Hué.

Sensations inconnues, rumeurs, rencontres mises en musique…

Pour Jean-Louis LE VALLEGANT, s’immerger dans une ville, c’est recueillir ses caractéristiques: concert de klaxons, ronronnement de moteurs, bribes de conversations, avant d’offrir à cette ville, la carte postale sonore de son patrimoine urbain : Le vendeur ambulant, le passant, le chauffeur de taxi, le conducteur de cyclo-pousse, ces gens ordinaires qui construisent la diversité du paysage social.

En jouant des ambiances instrumentales, les musiciens soulignent une phrase, improvisent, opposent un tempo jusqu'à créer une véritable dramaturgie autour des collectages urbains.

Sans tomber dans la nostalgie, mais avec beaucoup d’émotion, cette installation musicale est un travail de recherche sur l’universel et le lien intime avec le spectateur. Pour favoriser l’immersion, la scénographie des CONFIDENCES SONORES accueille un petit auditoire de 80 personnes, dissimule le regard de l’autre, joue sur la pénombre et la qualité du son.

 
---